Julien Duvocelle entre à l’École des beaux-arts de Paris, où il suit les cours de Léon Bonnat. Entre 1897 et 1927, Duvocelle expose régulièrement au Salon des artistes français. Portraitiste, il s’illustre particulièrement dans les portraits féminins. Duvocelle obtient une médaille de bronze pour un portrait de femme à l’Exposition universelle de 1900 à Paris. Il participe à la Collection JOB en illustrant un calendrier de 1906. Son oeuvre la plus fameuse  » Crâne aux yeux exorbités et mains agrippées à un mur » est conservée au musée d’ORSAY à Paris.

 

Julien Duvocelle meurt à Corbeil-Essones, en 1961.