Menu

ARTISTE

peinture, edgar maxence, post impressionnisme, impressionnisme, l impressionnisme, impressionniste, les impressionnistes, peinture impressionniste, peintre impressionniste, zyg brunner

Zyg BRUNNER

(1878-1961)

Zygmunt Leopold Brunner (dit Zyg Brunner, Zyg-Brunner ou Zig Brunner), né en à Varsovie et mort en 1961 à Paris, est un peintre, dessinateur et caricaturiste polonais, actif de 1907 à 1949. Arrivé en France vers le début du siècle, il expose au Salon d’Automne à partir de 1905 et au Salon des Humoristes de 1911 à 1913. Il collabora aux revues satiriques aussi bien qu’aux revues de mode comme la Gazette du Bon Ton et réalisa des illustrations de livres d’enfants, notamment les « Contes » de Grimm, ainsi que des ouvrages grivois. « Zyg Brunner aurait certainement été un des peintres de Montmartre les plus marquants s’il l’avait voulu. Malheureusement, à part une toile qui représente la boutique d’un coiffeur de la rue Fontaine, à l’heure où elle s’emplit des petites dames du quartier, le grand portrait de Berthe et quelques études, il n’a rien consacré à Montmartre qui puisse vraiment compter. Il faut le regretter, car ses qualités de peintre auraient été bien servies par la parfaite connaissance qu’il a de ce milieu. Il l’a prouvé dans le numéro de l’Assiette au Beurre du 4 septembre 1909. Ce numéro est composé de pages en couleur et de croquis en noir. […] Brunner a consacré d’autres dessins à Montmartre, aux salles de bal, aux bars, dessins parus dans divers journaux; il a décoré des cabarets artistiques, il a dessiné pour la Lune-Rousse des pièces d’ombre, il n’a pas dit tout ce qu’il avait à dire sur ce milieu. » (André Warnod). « Rarement l’illustration en grande série ne fut exécutée avec une conscience aussi louable et une pareille générosité de détails. Et souvent, à côté d’une grande machine en couleurs qui crie très haut pour ne rien dire, le petit cadre, où M. Zyg Brunner a enfermé un de ses dix mille croquis sans prétention, murmure tout bas des choses dignes d’être entendues. Cependant, M. Zyg Brunner ne voit là qu’une petite part du labeur qu’il distribue à d’autres magazines et, de façon particulièrement spirituelle, à ces pièces d’ombres que le Chat-Noir a créées et dont la vogue n’est pas encore morte, boulevard de Clichy. Les silhouettes que M. Zyg Brunner fait défiler sur l’écran de la Chaumière, ni celles qui se succèdent dans les journaux, ne l’empêchent point d’ailleurs de peindre pour soi, de réaliser des portraits, des natures-mortes et des paysages aussi sérieux que son dessin humoristique semble superficiel. » (Francis Carco)


EXPERTISER OU VENDRE

Partagez

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on TumblrEmail this to someone

1

OEUVRES DE L'ARTISTE AU CATALOGUE

  • Nu à la cigarette, Zyg Brunner, post-impressionnisme, XIXème, oeuvre sur papier, galerie drylewicz

    Nu à la cigarette, circa 1900