Menu

ARTISTE

Arild ROSENKRANTZ, galerie drylewicz, artiste, symboliste, école étrangère, peintre

Arild ROSENKRANTZ

(1870-1964)

ORIGINE : Danemark / Royaume Uni

Arild Rosenkrantz est né en 1870 du Baron Iver Holger Rosenkrantz, un diplomate danois, et de Julia Louise Mackenzie, une écossaise au château de Frederiksborg. Son père décède alors qu’il n’est âgé que de trois ans. Il accompagne alors sa mère dans ses voyages en Italie, Ecosse et Angleterre. En 1891, celle ci médium spirite s’installe définitivement en Italie.

En 1887, à Rome il étudie auprès du professeur Modesto Faustini. Celui ci lui inculque le gout des maitres italiens qui l’influenceront dans son oeuvre. Deux plus tard à L’Académie Julian à Paris il étudie auprès de Jean-Paul Laurens et Benjamin Constant. Il est également très influencé par les Préraphaélites et par des artistes comme Turner, William Blake ou par les impressionnistes comme Claude Monet. Il participe également entre 1892 et 1894 au Salon de la Rose + Croix du Sâr Péladan.

Entre 1894 et 1895 aux Etats Unis, il travaille avec le verrier Tiffany et plus tard il réalisera de nombreux vitraux pour des demeures et églises britanniques.

C’est à partir de 1898 à Londres que se développe sa notoriété en tant qu’artiste. Il rejoint la Société Anthroposophique. L’antroposophie est une tentative d’étudier, d’éprouver et de décrire des phénomènes spirituels avec la même précision et clarté avec lesquelles la science étudie et décrit le monde physique. En 1912, il fait la connaissance du philosophe autrichien Rudolf Steiner et deux ans plus tard sa femme et lui partent à Dornach en Suisse participer à la décoration du centre anthroposophique de Goetheanum en compagnie d’autres artistes. C’est Steiner qui enseignera à Rosenkrantz les propriétés intrinsèques des couleurs; il dit « Les couleurs sont l’âme de la nature et du cosmos – et en vivant avec les couleurs nous devenons parties intégrantes de cette âme »

Après la mort de Steiner en 1925, Rosenkrantz retourne à Londres avec son épouse. Il travaille alors à de nombreux projets artistiques pour les théâtres anthroposophiques : concevant costumes, décors de scènes et la décoration de deux salles. Il enseigne par ailleurs l’art et participe à de nombreuses expositions.

A la fin de 1939, Rosenkrantz retourne au Danemark organiser une exposition à Copenhague pour célébrer ses 70 ans le 9 avril 1940. Cependant l’invasion allemande rend son retour à Londres impossible. Sa famille lui offre ainsi qu’à son épouse le gite au château de Rosenholm. Il restera au Danemark jusqu’à la fin de sa vie en 1964.


EXPERTISER OU VENDRE

Partagez

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on TumblrEmail this to someone

OEUVRES DE L'ARTISTE AU CATALOGUE

  • Apparition, galerie drylewicz, symboliste, XIXème, école étrangère, arild rosenkrantz, oeuvre sur papier

    Apparition, circa 1910

  • Au coeur de la forêt, galerie Drylewicz, symboliste, école étrangère, arild rosenkrantz, XIXème, oeuvre sur papier

    Au coeur de la forêt, circa 1900